Photo Guide des documents pour un voyage d'affaires à l'étranger serein

Guide des documents pour un voyage d'affaires à l'étranger serein

Quelle que soit sa destination, bien préparer les documents nécessaires lors de son voyage pour le business permet d'éviter des désagréments. En effet, il n'y a rien de frustrant que de devoir annuler son déplacement à l'étranger à cause des documents incomplets. Voici justement une présentation des documents utiles pour un voyage d'affaires.

Le visa de séjour

Le visa est rarement au centre des préoccupations des entreprises, pourtant son processus de commande peut devenir stressant. Plus souvent, le visa pour les voyages d'affaires est de courte durée. Pour le cas de la France, le demandeur peut toutefois solliciter un visa de long séjour pour pouvoir y entrer et y séjourner plus de 3 mois.

Ce document officiel se reconnaît sous la forme d'une vignette ou d'un tampon apposé généralement sur le passeport du visiteur. Même s'il est souvent cité parmi les documents nécessaires pour un séjour d'affaires, il n'est pas obligatoire pour le voyage dans certains pays.

Pour éviter de s'embrouiller, il est ainsi conseillé de se renseigner auprès du site des Affaires étrangères avant de solliciter un visa. Dans le cas où solliciter ce document relève de l'obligation, le demandeur doit encore fournir diverses pièces justificatives pour l'obtenir : lettre de sollicitation d'un partenaire d'affaires, cartes d'entrée à des foires ou congrès, etc.

La carte nationale d'identité

Lors d'un voyage professionnel, la carte d'identité ne fait pas souvent partie des pièces d'identification exigées par les autorités. Pourtant, tout visiteur avisé prendra soin d'emporter avec lui cette pièce justificative. A noter que certains pays de l'Union Européenne dont l'Irlande, la Croatie, le Royaume-Uni, le Chypre et la Bulgarie continuent d'imposer le port de carte d'identité aux visiteurs.

Il faut aussi faire attention à la validité de la carte nationale d'identité lors d'un voyage à l'étranger pour affaires. Certains pays autorisent comme document de voyage une carte nationale avec une date de validité dépassée. D'autres comme le Belgique et la Norvège ne tolèrent pourtant pas cette situation.

Le renouvellement de ce document constitue ainsi une mesure préventive selon son pays de destination. Aujourd'hui, de plus en plus de pays envisagent ou se sont déjà lancés dans la conception de cartes d'identité biométriques pour leurs citoyens. En Afrique, l'Algérie a sauté le pas en 2016.

Le passeport biométrique

Pour transiter d'un pays à l'autre, le passeport demeure un document obligatoire pour tout voyage effectué dans un cadre professionnel. Aujourd'hui, le vent de la biométrie qui souffle presque partout dans le monde oblige de nombreux pays à adopter le passeport biométrique. En 2017, près de 120 pays ont délivré ce document d'identification de nouveau genre.

Ce passeport est doté d'une puce électronique qui renferme des informations biométriques permettant d'identifier son détenteur. L'utilisation des technologies biométriques pour la conception de ce document de voyage a complètement changé la façon de voyager pour beaucoup. Dorénavant, le temps d'attente lors des contrôles en aéroport s'est drastiquement réduit et le passage aux frontières devient moins stressant.

Plusieurs pays du monde ont d'ailleurs été convaincus par la praticité de ce passeport révolutionnaire. En Afrique, de nombreux Etats ont décidé d'engager un partenariat avec le groupe Semlex, fondé par l'homme d'affaires Albert Karaziwan en 1992. S'étant fait connaître comme fournisseur de solutions d'identification biométriques, la compagnie Semlex d'Albert Karaziwan est aujourd'hui reconnue comme leader dans son domaine.